La famille Goldini - Acrobatie clownesque

SAM | DIM
27|28

Spectacle : "Veux, sale et méchant"

Les Goldini veulent survivre. Ils ont beaucoup joué, beaucoup voyagé, beaucoup donné, beaucoup subi… mais il faut continuer, seuls, à deux. Leurs enfants sont partis, c’est bien, les parents aussi mais pour longtemps. Quand des enfants partent ça fait un vide, quand des parents partent ça fait un poids. Et les Goldini toujours dans la rue, les costumes depuis longtemps délavés, les paillettes dans l’eau de lessive, les dorures oxydées… Approchez, approchez ! Messieurs Dames… mais pas trop ! Le spectacle va commencer… pas tout de suite ! Et ce vieux couple attaché, attachant, lance vaille que vaille la dernière séance, les derniers exploits, les derniers efforts. Un numéro d’amortisseurs de camion, dressage de moteurs de frigos, empilade de sacs plastiques, lévitation d’oeufs, concert de bûches, funambules de poteaux électriques, équarrissage de portières, saut de la mort d’un balcon…ils ont appris avec le temps que le plus beau dans un exploit n’est pas sa difficulté mais ce qu’il contient d’inattendu, et de chair et de désir.

Historique de la compagnie

La Famille Goldini naît en 2006 à l’occasion de la sortie de Marvelous Mambo, numéro de portés acrobatiques de 13 minutes à la fois technique et clownesque, qui fonde lestyle de la compagnie, dans son rapport au public, au cirque. Ce numéro est surtout diffusé enrue, il est primé en 2008 au « Festival Mondial du Cirque de Demain » (prix Bretagnecircus, trophée Nikouline).

En 2009, la Famille Goldini sort Travelling Palace, cabaret familial de 50 minutes

prévu pour la rue, univers mélangé de cirque, cabaret et arts forains. Ce spectacle est un trio avec une scénographie beaucoup plus importante (scène remorque tournante, …) pour une jauge plus élevée (600/700 personnes). Ce spectacle s’inscrit dans une continuité : une technique circassienne toujours poussée mais secondaire, la sensibilité des acteurs reste le propos principal.

Ces deux spectacles ont été mis en scène par Albin Warette.

http://www.goldini.fr/

Vous les retrouverez sur le festival le samedi 27 à 19h30 et le dimanche 28 à 19h30.